Multicanal

Le #multicanal : quels facteurs de succès ?

Marketing multicanal : quels facteurs de succès ?

Tout d’abord il faut avoir défini des KPIs précis et surtout “actionnables”, c’est à dire sur lesquels on peut agir. Les messages doivent être complémentaires et donner le choix du canal à vos prospects.

Pas question de mettre toute l’information dans une vidéo, ou dans un PDF et très peu de contenu ailleurs. On de tout miser sur une cmapagne e-mailing et d’exclure les médias sociaux. La répartition doit être équilibrée. La rentabilité de chacun des canaux sera évaluée a posteriori.

Une démarche multicanal bien conçue doit comporter un message qui se décline sur les divers canaux et médias sociaux choisis pour toucher les cibles.

 

Enjeux et bénéfices du marketing multicanal pour les Attachés Scientifiques et les VM

Dans la démarche de transformation de l’entreprise vers des pratiques customer centric, le digital joue un rôle croissant. En effet, les professionnels de santé, équipés et connectés, sont de plus en plus nombreux à consommer du contenu et des services de nature numérique. Il est donc aujourd’hui nécessaire pour l’industrie pharma de proposer une offre spécifique, sur ces différents canaux : web, e-mail, vidéos, contenus et services en ligne. C’est pourquoi l’on qualifie cette démarche de multicanal.

En pratique, pour les Attachés Scientifiques, c’est l’opportunité de disposer de contenus supplémentaires à destination des médecins. Proposées sous forme de services, ces offres numériques vont permettre d’obtenir une segmentation comportementale du médecin qui va se qualifier de lui-même, par ses choix.

Cette démarche de close loop marketing est d’une aide considérable dans l’amélioration de l’efficacité commerciale, car elle permet de valider dans une situation de vraie vie, la pertinence et l’efficacité des messages.

Cette nouvelle démarche multichannel, en fournissant un retour de la perception des médecins sur les offres et services digitaux (temps passé à lire, intérêt, commentaires, etc…), permet par exemple aux Attachés Scientifiques de percevoir des comportements collectifs qui ne seraient pas repérables au niveau individuel.

Ce bouclage ou close loop permet de développer ultérieurement des contenus plus pertinents, plus percutants, plus efficaces face aux médecins et ce, en situation réelle et en face à face, car ces données comportementales seront fournies aux attachés scientifiques.

 

 

Laisser un commentaire